Ramsà
 
textes
biographie
vidéographie
presse
dessins
installations
photos
vidéos
liens
contact
 
 
 
 
 
entre bleu
entre vide
sous vide
Al Capone, les artistes ne sont pas des assassins
du côté de chez moi
autre chose
de la présidence
du feu de Dieu
à la plage
tapis rouge
les bahianaises
images pieuses
se mettre à table
Autre chose, 2009
Geneviève Nevejan, extrait du catalogue autre chose publié par 2angles, centre de création contemporaine, à Flers pour l'exposition de Ramsà du 9 janvier au 7 mars 2010


Ramsà, la géographie de l’intime

Même quand elle n’est pas en résidence, Ramsà est toujours en partance sans doute parce que tout se joue dans l’espace infini d’une géographie intérieure. Des confins au voisinage le plus familier, du Caire et de Salvador, de Bahia à Flers, sa dernière résidence aux portes de la Normandie, les mêmes thèmes obéissent à une sorte d’éternel retour. Véritable carnet de voyage, Autre chose relate deux mois de déambulation entre mémoire personnelle, intériorité et espace public.

De son propre aveu, Ramsà prend ici le parti de « décontextualiser » les objets de son histoire intime. L’artiste a puisé aux tréfonds d’elle-même, les souvenirs de son enfance qu’elle met en scène dans les méandres de la ville devenue lieu de mémoire. Autre chose annonce la teneur du propos. Dans ses scénarios desquels l’homme est absent, les objets sont les seuls acteurs à relayer la parole de l’artiste. Chargés d’une émouvante dimension affective, ils ont valeur de symboles.

Ici comme ailleurs, l’amour se situe au cœur des images. De l’enfance des sentiments, Ramsà évoque le rituel du repas de famille qu’elle célèbre avec l’argenterie et le service de table en porcelaine fine de ses aïeux. L’éclat tapageur des couverts, les verres en cristal scintillant sont l’indice matériel et ostentatoire d’un milieu social éduqué et bien-pensant. Le rejet des apparences trompeuses s’exprime dans la décontextualisation. La table est dressée sur les trottoirs ou non loin de la gare, dans une sorte de no man’s land. Nul convive à ces repas de fête, nul échange et nul partage non plus dans les relations que tissent les liens du sang. La présence misérable du pain et de la côte de porc crue dans ce paysage de désolation, est la métaphore de la pauvreté des sentiments.

L’inventaire amoureux n’omet pas les rapports homme femme. Monnayée, la relation est souvent corrompue. Sans doute pour cette raison, revêt-elle une dimension sexuelle appuyée. Le corset médaillé que Ramsà a placé dans la salle historique du musée de Flers est explicite. Dans cet espace dédié à la guerre, l’accessoire érotique renvoie métaphoriquement à la femme qui, comme les soldats en temps de guerre, donne son corps et en est rétribuée.

S’il y a de la gravité, comme il y en a dans la vie, l’humour est érigé en règle esthétique. Les accessoires sont souvent empruntés aux jeux de l’enfance, qu’il s’agisse des couronnes en carton doré de l’Epiphanie, ou des petits cochons roses disposés autour des assiettes. La drôlerie permet d’affronter l’adversité, celle de l’amour trompé dont l’image se reflète dans les trompes d’éléphant alignées sur le trottoir.

Ramsà aime les ressources expressives du corps fragmenté dans lequel elle s’immisce subtilement. La main de Fatma placée dans les assiettes, nous rappelle que « Ramsà » désigne « la main » en arabe. Est-ce pour brouiller les sens qu’elle choisit ce talisman à la symbolique multiple ? « Elle renvoie, nous dit l’artiste, à l’offrande, à la puissance et à la bénédiction. Elle est aussi la main de Fatima, fille du prophète qui protège contre la mauvaise fortune ». Confrontée aux cochons dont la consommation est interdite aux juifs et aux musulmans, l’amulette se dote en la circonstance d’une signification sinon religieuse, tout du moins rituelle. « Les musulmans se déchirent », ajoute-t-elle, prétendument pour l’amour de Dieu, cette forme suprême et absolue de l’amour sans doute.

Ramsà est une artiste trop sensible pour être associée aux choses quand elles sont inanimées. Ses images composées d’objets ne sont jamais des natures mortes, même quand elles évoquent la mort des sentiments. Là se situe l’ambiguïté de ces « choses » capables de nous émouvoir, précisément parce que l’humain les a désertées.


 

2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 106x70 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 156x225 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 156x225 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 115x225 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 157x112 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 62x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 111x157 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, détail
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 133x200 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 132x200 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 133x200 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 50x75 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 70x105 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 80x53 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 54x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 99x150 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 60x95 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 100x150 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 54x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 120x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 134x90 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 120x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 120x80 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond,100x66 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 133x200 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond,50x74 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 50x75 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 70x100 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 100x150 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 66x100 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 50x71 cm
2009, photo couleur, tirage jet d'encre collé sur dibond, 50x71 cm